Message des Fêtes de notre PDG

Pine covered in white snow, and points of lights in the background.

Points de lumière

Avec l’année qui tire à sa fin, je ne peux que constater à quel point la paix est fragile et le rôle important que nos communautés et nos interactions les uns avec les autres jouent pour affronter nos enjeux de société.   

Les mots ne sont pas faciles à trouver, en cette période des plus troublées et des plus sensibles. Mes pensées vont à toutes les personnes touchées par la violence, ici comme ailleurs. Ce n’est qu’à travers l’ouverture, la tolérance à la différence et le dialogue respectueux que nous pouvons créer des changements positifs. Là où la guerre sévit aujourd’hui, je souhaite de tout cœur que la paix finisse par primer. C’est la seule voie possible.  

 Je vous écris ces mots pendant que se déroule la COP28, en espérant que les instances décisionnelles de notre planète seront en mesure de prendre des engagements aussi substantiels que durables. Alors que nous vivons les effets bien réels des changements climatiques, les paroles de L’hymne à la beauté du monde, la magnifique chanson de Luc Plamondon, me viennent à l’esprit :   

« Ne tuons pas la beauté du monde
Faisons de la terre un grand jardin
Pour ceux qui viendront après nous » 

Dans le secteur des organismes de bienfaisance et à but non lucratif, les sources d’espoir sont nombreuses. Les communautés, tournées vers l’avenir, nous rappellent la possibilité d’un monde meilleur « pour ceux qui viendront après nous », comme le dit si bien Plamondon. À la Fondation McConnell, nous continuons d’être inspirés par nos partenaires qui contribuent à la résilience des communautés, la réconciliation et le climat. Nous avons le plus grand respect pour leur détermination, leur courage et leur créativité devant les enjeux complexes auxquels nos sociétés sont confrontées.  

 À tous nos partenaires, amies et amis dans l’ensemble de notre secteur, nous vous sommes reconnaissants pour vos efforts. Nous vous remercions de faire un travail remarquable et d’être des lumières d’espoir en ces temps difficiles.  

Je vous souhaite repos et réflexion en cette période des Fêtes, et j’espère vivement que l’année 2024 sera porteuse de temps plus paisibles pour tout le monde.

Lili-Anna Pereša C. Q., présidente-directrice générale