Ma rue verte

Ma rue verte

Ma rue verte est un programme d’envergure nationale qui encourage les jeunes à participer activement à la création d’un avenir durable en collaboration avec leurs écoles et leurs communautés. Ma rue verte veut amener les élèves non seulement à découvrir le monde qui les entoure, mais aussi à participer activement à des projets d’une certaine durée qui ont un lien avec l’ampleur des enjeux environnementaux et sociaux et leur permettent d’assumer une responsabilité personnelle.

Vision stratégique

La vision de la fondation est celle d'une société plus solide et plus viable, bâtie en partie avec le soutien de l'école, qui incite les jeunes à agir dès maintenant avec le reste de la communauté en vue de créer un avenir plus équitable et plus responsable pour le Canada.

Financement total

10 000 000 $

Historique du programme

La fondation a lancé Ma rue verte en 1999 dans le but d’amener les jeunes à participer activement à la protection de l’environnement. Sa stratégie consistait à aider les organismes du secteur bénévole à offrir aux écoles des programmes de qualité adaptés aux intérêts des élèves et aux besoins des enseignants. Si les objectifs et les valeurs fondamentales du programme n’ont pas changé, la stratégie, par contre, a considérablement évolué. Après avoir travaillé à « combler un vide » (l’absence d’éducation relative à l’environnement dans les écoles), Ma rue verte s’efforce maintenant d’« ouvrir des espaces » où il est possible d’établir des relations et de concevoir des initiatives originales à l’appui de l’éducation pour un avenir durable. Depuis sa création, Ma rue verte offre une plateforme en ligne, www.marueverte.ca, où les élèves et les enseignants ont accès à une variété de programmes de qualité contrôlée offerts par des organismes environnementaux. Le site s’est récemment développé afin de faciliter les liens entre les multiples acteurs et les ressources, dans l’espoir de soutenir l’innovation locale et l’émergence d’un mouvement national.

Pour plus d’information, voir Tracer le chemin à mesure que nous avançons : Changement de contexte et de stratégie pour Ma rue verte.

Leçons clés

  • Les jeunes apprennent quand ils s'engagent dans un processus d'apprentissage. L'apprentissage engagé mise sur les passions des élèves et leur donne foi en l'avenir. L'engagement est favorisé par les possibilités d'agir, de tisser des liens (avec les gens et les lieux) et de comprendre « les grandes idées » (contenu signifiant et intégré). Les projets d'action conjoints entre l'école et la collectivité sont le véhicule idéal de ce type d'engagement.
  • Comme les enseignants engagés sont la clé de l'enseignement engagé, il est essentiel de soutenir l'engagement des enseignants. (À ses débuts, le programme ciblait les élèves par le truchement de la télévision et d'Internet. On a vite constaté que les élèves étaient mal placés pour influencer le type de programmes utilisé à l'école et le programme a donc rapidement ciblé plutôt les enseignants.)
  • Le secteur communautaire et bénévole a un rôle important à jouer dans le soutien des élèves et des enseignants — et les jeunes sont une ressource extraordinaire pour la collectivité. La collaboration entre école et collectivité profite à tout le monde.
  • Les organismes du secteur bénévole qui offrent des programmes pédagogiques apportent un soutien précieux aux écoles et leur contribution est essentielle à la conception globale des programmes. Par ailleurs, il est important de s'assurer que les élèves et les enseignants sont les premiers à définir leurs besoins.
  • Ce n'est pas tant le programme d'études provincial qui limite l'éducation pour un avenir viable, mais plutôt les images culturelles de l'éducation (des élèves assis en classe avec un enseignant devant eux). La création d'un espace pour innover en éducation (en misant sur les forces des élèves, des enseignants et de la collectivité) est donc une condition préalable de la transformation.
  • On peut diffuser les innovations locales par le truchement d'un réseau de soutien et d'échange, soutenue par l'utilisation efficace des outils de communication. Mais il reste très difficile de créer un forum en ligne qui réponde aux besoins de l'éventail de participants engagés dans ce processus et les relie les uns aux autres.
  • Même si l'éducation est de compétence provinciale au Canada, il peut être très utile de développer des liens interprovinciaux. Partager l'expérience du Québec avec le reste du Canada s'est révélé particulièrement fructueux; cela a permis d'adapter et de diffuser largement les approches émanant du Québec.
  • L'innovation en éducation est un processus qui suppose l'apprentissage sur une base continue; il faut donc sans cesse ajuster les programmes pour les adapter aux fluctuations du contexte.

www.marueverte.ca

La fondation de la famille J.W. McConnell 1002 Sherbrooke Ouest, Suite 1800, Montréal, Québec H3A 3L6

Site par Plank