Articles avec le tag ‘Racines de l’empathie’

Visite royale pour Racines de l’empathie

Le 17 septembre, le programme Racines de l’empathie a tenu la vedette à la Market Lane Public School, à Toronto. Lors de sa visite à l’école, la comtesse Sophie de Wessex (Écosse) a pu observer une mère qui présentait son bébé, Ella, à une classe de deuxième et troisième année; les élèves pouvaient interagir doucement avec l’enfant et poser des questions à la mère. En faisant en sorte que l’enfant soit l’« enseignant », le programme permet de réduire l’intimidation, d’améliorer les compétences sociales et affectives et de faire progresser l’empathie.

« Voir comment, dès l’entrée en classe de la petite, les enfants ont commencé à interagir avec elle était vraiment merveilleux, » de dire la comtesse Sophie. Les premiers programmes Racines de l’empathie en Angleterre seront lancés cet automne.

Créé en 1996, l’organisme Racines de l’empathie, financé par la fondation, offre aux enfants une programmation basée sur l’empathie et, jusqu’à présent, a touché plus de 450 000 enfants dans le monde entier.

Pour en savoir plus sur Racines de l’empathie, visitez www.rootsofempathy.org.

Soutenir les entrepreneurs sociaux

C’est souvent à l’extérieur du pays que bon nombre des principaux entrepreneurs et innovateurs sociaux canadiens obtiennent un soutien initial et la reconnaissance. Le Toronto Star a récemment publié à ce sujet un article intitulé Canada’s best undervalued asset: its social entrepreneurs qui démontre la nécessité pour le Canada d’appuyer les innovateurs locaux.

L’auteure s’intéresse en particulier à de brillants entrepreneurs sociaux appuyés par la fondation, soit John Mighton, fondateur de JUMP Math; Mary Gordon, fondatrice de Racines de l’empathie; Geoff Cape, cofondateur d’Evergreen; et George Roter, cofondateur d’Ingénieurs sans frontières (Canada).

Cliquez ici pour lire l’article.

Profil de Mary Gordon dans le Times

Mary Gordon—fondatrice de Racines de l’empathie, organisme longtemps subventionné par la fondation—a fait l’objet d’un article dans le New York Times. Créé en 1996, Racines de l’empathie offre aux enfants une programmation axée sur l’empathie qui a touché, jusqu’à présent, 450 000 d’entre eux dans le monde entier.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Racines de l’empathie dans The New York Times

Racines de l’empathie a récemment fait l’objet, dans The New York Times, d’un article explorant les moyens uniques employés par l’organisme pour combattre l’intimidation. Fighting Bullying with Babies, par David Bornstein, donne un aperçu de la méthodologie, documente ses succès et propose des hypothèses sur les raisons de son efficacité.

(Lire la suite…)

La fondatrice de Racines de l’empathie prend la parole au siège de l’ONU

Mary Gordon, fondatrice de Racines de l’empathie, a participé, au siège de l’ONU, à New York, à la conférence intitulée « L’alphabétisation : une base essentielle du développement » qui s’est tenue le 7 septembre 2010, Journée internationale de l’alphabétisation. Elle a partagé la tribune avec Mme Laura Bush, ambassadrice honoraire pour la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation, qui a prononcé le discours d’ouverture.

Bénéficiaire de subventions de McConnell, Racines de l’empathie favorise « l’alphabétisation émotionnelle » chez les enfants en développant leur sens de l’empathie.

Propos sur Racines de l’empathie dans The Globe and Mail

Fondatrice de Racines de l’empathie, Mary Gordon a récemment été interviewée pour un article dans The Globe and Mail. Le sujet portait sur les résultats d’une étude révélant que les collégiens d’aujourd’hui sont moins empathiques que ceux d’il y a 20 ans. Dans l’article, Gordon affirme : « Il faut faire l’expérience de l’empathie pour continuer à la développer. Si les enfants n’ont pas suffisamment d’occasions et que les parents ne passent pas assez de temps avec leurs enfants, c’est très difficile. » (Lire la suite…)

Racines de l’empathie Présenté dans le TIME

Le TIME Magazine a publié, dans son édition internationale du 24 mai 2010, un article sur l’organisme Racines de l’empathie, subventionné par McConnell, et sur sa fondatrice Mary Gordon. Sous le titre How to Deprogram Bullies: Teaching Kindness 101, l’auteure Maia Szalavitz montre comment Racines de l’empathie s’avère une approche efficace pour prévenir l’intimidation et souligne l’intérêt croissant qu’elle suscite aux États-Unis, où plusieurs villes songent à l’adopter.