Archive pour 2011

Nous vous présentons Innoweave — Outils et réseaux pour l’innovation sociale

La fondation est ravie d’annoncer le lancement de Innoweave, initiative qui entend offrir aux leaders du secteur communautaire de nouveaux outils et processus pour réaliser un changement à grande échelle.

En collaboration avec Génération de l’innovation sociale (SiG), des leaders de pensée, des universitaires et des partenaires éventuels des secteurs privé et public, Innoweave s’attaquera à des besoins opérationnels et stratégiques cruciaux dans le secteur  communautaire.

Innoweave offrira plusieurs produits et services complémentaires, notamment des ateliers, des réseaux d’entraide et un site web.

Le premier atelier Innoweave, Platformation, tenu les 22 et 23 novembre à Toronto, a été produit avec Framework. Anil Patel, cofondateur et directeur général de Framework, a présenté l’infonuagique et de nouvelles stratégies relatives à la technologie de l’information et des communications (TIC) à plus de quatre-vingt-dix participants.

Un fonds de soutien Platformation a été créé pour aider les organismes à mettre en œuvre des stratégies TIC comprenant l’utilisation d’outils d’infonuagique. Les organismes et les réseaux admissibles peuvent demander respectivement jusqu’à 7 500 $ et 25 000 $. Pour en savoir plus sur ce fonds, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur Innoweave et Platformation, visitez  www.innoweave.ca.

Des capitaux privés pour le bien collectif

Le premier anniversaire de la publication du rapport marquant du Groupe d’étude canadien sur la finance sociale, intitulé La mobilisation de capitaux privés pour le bien collectif, a été célébré lors du lancement officiel du MaRS Centre for Impact Investing et du 2011 Social Finance Forum: Investing in Good Deals les 13 et 14 décembre à Toronto.

Près de quatre cents personnes ont pris part à la soirée en l’honneur du lancement officiel du Centre que financent conjointement la fondation Rockefeller, la fondation McConnell et le Groupe TMX inc. À la réception, le conférencier invité Antony Bugg-Levine, autrefois de la fondation Rockefeller et maintenant à la tête de Nonprofit Finance Fund, a présenté son nouvel ouvrage intitulé Impact Investing: Transforming How We Make Money While Making a Difference.

Après la réception, le Centre a accueilli le Social Finance Forum. Tenu annuellement, ce forum soutient l’essor de la finance sociale et l’investissement à impact au Canada. Il réunissait des entrepreneurs sociaux, des responsables d’investissements à impact et des professionnels de la finance en général dans le but d’offrir des conseils pratiques et du soutien pour stimuler l’échange de capitaux et susciter de nouvelles idées.

Le forum avait invité de grands spécialistes de la finance sociale, entre autres, Amit Bouri, directeur Stratégie et développement au Global Impact Investing Network (GIIN), qui a mis en lumière l’importance de mesurer l’impact social et environnemental.

Le forum coïncidait aussi avec la publication, par le Groupe d’étude, de Mobilizing Private Capital for Public Good – Measuring Progress During Year One, un rapport d’étape sur certains développements découlant des recommandations du Groupe survenus au cours de l’année.

Visionnez ici une vidéo montrant bon nombre des événements et des exposés clés.

Lancement officiel du Diplôme de deuxième cycle en innovation sociale

Le 25 novembre, professeurs, étudiants et collaborateurs se sont réunis pour le lancement officiel du programme de Diplôme de deuxième cycle en innovation sociale de l’Université de Waterloo. Conçu par l’Université en partenariat avec la fondation McConnell, il vise à relever les défis les plus urgents du Canada sur les plans social et environnemental.

« Pour nous attaquer efficacement aux enjeux complexes de notre société, il est essentiel d’instaurer la collaboration entre les secteurs privé, public et communautaire, affirme Stephen Huddart de la fondation. La Fondation de la famille J.W. McConnell est heureuse de soutenir le Diplôme de deuxième cycle en innovation sociale et attend avec impatience les nouveaux partenariats, les idées originales et les solutions réalisables qui émergeront de ce groupe de professeurs et d’étudiants doués. »

Trente-trois participants de partout au Canada sont déjà inscrits. La première année du programme portera sur le vieillissement, les nouveaux arrivants au Canada et la santé mentale. Dirigé par Frances Westley, titulaire de la Chaire J.W. McConnell d’innovation sociale et directrice du Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience, le programme fait appel aux compétences d’universitaires de renommée internationale et de praticiens chevronnés, ainsi qu’à des leaders de pensée.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Diplôme de deuxième cycle en innovation sociale.

Le Réseau d’apprentissage est lancé!

Le Centre alimentaire communautaire The Stop, financé par la fondation, lançait récemment un Réseau d’apprentissage en ligne pour partager des ressources et favoriser le dialogue sur les programmes du centre alimentaire communautaire.

The Stop est un centre alimentaire communautaire novateur où les gens se réunissent pour cultiver, cuisiner et consommer de la nourriture, et pour plaider en faveur de mesures qui accroîtront la sécurité alimentaire dans la communauté.

Visitez le Learning Network pour en apprendre davantage.

Entente sur la forêt boréale canadienne

L’Entente sur la forêt boréale canadienne — accord historique conclu par des organismes environnementaux de pointe et de grandes compagnies forestières en vue de protéger la biodiversité de cette forêt– a fait l’objet d’un article dans le numéro de novembre de la revue Business 2020, qui s’intéresse aux affaires et à la biodiversité.

Intitulé Canada in forefront of conserving biodiversity of Boreal Forest, l’article décrit les six objectifs de l’entente.

Une subvention de la fondation à la Société pour les parcs et la nature du Canada, une des signataires de l’entente, soutient la participation de cet organisme environnemental aux négociations et à l’application de l’entente.

Une nouvelle mesure du bonheur

L’Indice canadien du mieux-être (ICMÊ), subventionné par McConnell, est une initiative de la fondation Atkinson qui rend compte du niveau de bien-être des Canadiens en suivant 64 indicateurs dans 8 domaines. Il a récemment fait l’objet d’un article dans le quotidien montréalais The Gazette.

L’ICMÊ s’intéresse aux domaines loisir et culture, dynamisme communautaire, niveaux de vie, environnement, participation démocratique, éducation, populations en santé et aménagement du temps. Ses résultats fournissent la mesure essentielle de notre progrès sociétal et révèlent où des améliorations s’imposent.

Comme le souligne l’article, « L’Indice montre que, même si le PIB du pays a augmenté de 31 % entre 1994 et 2008, la mesure de notre mieux-être se situait loin derrière, à une croissance de 11 %. Concrètement, cela signifie que les enfants passent plus de temps à l’ordinateur, que l’écart des revenus s’est élargi, que les femmes sont de plus en plus à court de temps, que les émissions de gaz à effet de serre sont en hausse et que la participation électorale est en chute libre.»

Se basant sur ses résultats, l’ICMÊ entend promouvoir un dialogue sur les moyens d’accroître le bien-être par des politiques fondées sur les faits qui tiennent compte des besoins et des valeurs des Canadiens.

Visitez le site de l’Indice canadien du mieux-être pour en savoir plus.

Cliquez ici pour lire l’article au complet du Montreal Gazette.

Collectivités dynamiques : Cities Reducing Poverty

La fondation est heureuse de souligner la plus récente publication du Tamarack Institute intitulée Cities Reducing Poverty: How Vibrant Communities are Creating Comprehensive Solutions to the Most Complex Problem of our Times.

À l’aide d’histoires et d’une analyse pointue par l’éditeur Mark Cabaj, l’ouvrage décrit les efforts de groupes de collaborateurs en vue de réduire la pauvreté dans six villes canadiennes : Calgary, Montréal, Surrey, Hamilton, Saint-Jean et la région de Niagara.

Ces villes participent à l’initiative Collectivités dynamiques —vaste effort communautaire pancanadien de lutte contre la pauvreté – et « obtiennent des résultats remarquables parce qu’elles utilisent des approches innovantes et globales basées sur une connaissance réelle, concrète – et sur l’expérience – de la nature complexe de la pauvreté ».

Pour commander un exemplaire de Cities Reducing Poverty ou pour en savoir plus sur le travail des Collectivités dynamiques, visitez www.tamarackcommunity.ca.

L’auteure Lone Frank à la librairie Paragraphe!

Joigniez-vous à nous le 9 novembre (18 h 30) à la Librairie Paragraphe, à Montréal, pour une lecture de My Beautiful Genome, suivie d’une période Q-R avec l’auteure Lone Frank.

Dans My Beautiful Genome, Frank — rédactrice scientifique et oratrice renommée — raconte son expérience de la génomique personnelle.

L’entrée est libre à cet événement coparrainé par McConnell, la Fondation Metropolis bleu et Maisonneuve Magazine.

La Librairie Paragraphe est située à 2220 McGill College Ave, Montréal.

Pour plus d’information, communiquez avec communications(at)mcconnellfoundation.ca.

Nous vous attendons!

Le concours Changemakers est lancé!

C’est officiel! Le concours Changemakers, Approches inspirantes pour l’éducation des Premières nations, des Métis et des Inuits a débuté.

Initiative de Ashoka Canada et de plusieurs fondations partenaires, dont McConnell, le concours vise à attirer des idées et des projets novateurs pour rehausser l’éducation des Premières nations, des Métis et des Inuits, au moyen de la plateforme de collaboration en ligne de Changemakers. Grâce à cette plateforme, les participants pourront partager des idées, avoir accès à des ressources et communiquer avec une communauté d’innovateurs de partout au Canada et dans le monde.

Des prix seront remis dans toutes les régions du pays. Le concours porte sur l’éducation des jeunes enfants jusqu’aux études postsecondaires et sur la formation professionnelle.

Vous avez des idées sur de nouvelles approches inspirantes de l’éducation des Premières nations, des Métis et des Inuits? Ashoka Changemakers aimerait bien les connaître.

Pour plus d’information sur le concours et les prix, visitez Changemakers.com.

Farm-to-School dans l’actualité

Le programme Farm-to-School, qui jumelle des écoles participantes et des agriculteurs ou de petits réseaux de producteurs rétribués au juste prix du marché pour les denrées fournies, s’avère un succès dans un grand nombre d’écoles de Colombie-Britannique. Avec le soutien de la fondation, il prépare son expansion au Canada en élargissant son domaine d’action à Farm-to-Cafeteria pour travailler avec des hôpitaux, des établissements de soins prolongés et même des traversiers!

Objet d’un récent article dans The Globe and Mail, le programme fait découvrir aux élèves plus que la simple chaîne alimentaire en intégrant la santé, l’environnement, la sociologie, l’économie et l’agriculture.

Le programme intégratif de C.-B. semble avoir gagné les jeunes palais aux plaisirs du buffet à salades tout en renouvelant l’intérêt des communautés pour la production maraîchère. À l’heure du déjeuner, les élèves font la queue aux quelque 50 buffets à salades qui sont apparus dans les cafétérias scolaires de Colombie-Britannique.

Pour lire l’article au complet du Globe and Mail, cliquez ici.